Blog beauté et bien-être

Published by LadyMilonguera

Bourjois : dissolvant miraculeux

Written by LadyMilonguera, 4 années ago, 13 Comments

Je me souviens de l’époque où, plus jeune, je me vernissais régulièrement les ongles… L’usage du dissolvant était une réelle corvée et, pour peu que le vernis à démaquiller soit un peu foncé, je terminais avec chaque dernière phalange aussi colorées que le coton utilisé lui-même !

Et je ne parle même pas de l’odeur qui diffusait dans toute la pièce et de mon père qui ne réprimait jamais un :  » Ca pue ton truc !!! Tu peux pas faire ça ailleurs ? »

Du coup, à une époque où je n’utilisais pas de top coat et où les vernis utilisés s’écaillaient en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, je dois reconnaitre que les dissolvants à l’ancienne y sont pour beaucoup dans le fait que j’avais arrêté de me vernir les ongles et dans le fait que pendant près de 4 ans, j’avais recours à la pose de gel UV pour avoir une manucure irréprochable.

Et puis récemment, vos si belles manucures m’ont donné envie d’arborer moi aussi sur mes ongles de belles couleurs s’accordant à mes tenues, à mes envies, …

Et je n’ai donc pu résister à tester un bain dissolvant, qui promettait de révolutionner la séance de démaquillage ongulaire.

Aux vues de vos nombreuses déceptions causées par celui de Séphora, j’ai opté pour celui de Bourjois, intitulé « dissolvant miraculeux ».

Bourjois_dissolvant_miraculeuxBourjois_dissolvant_miraculeux (4)

Il contient de l’huile d’amande douce et affiche un parfum de fruits rouges et vanille.

Conditionné dans un pot rose fuschia ultra girly, ce dissolvant se présente comme une mousse compacte imbibée de dissolvant dans laquelle un trou permet d’y plonger les doigts les uns après les autres.

Bourjois promet un démaquillage instantané en 1 seconde par ongle, ce qui est exagéré puisque personnellement, j’ai constaté qu’une dizaine de secondes par doigt est nécessaire, entre les quelques secondes de trempage et la rotation de l’ongle contre la mousse.

Toutefois, en 10 secondes, l’ongle est parfaitement démaquillé sans que la phalange ne soit colorée par le vernis et ce, quelle que soit la teinte de ce dernier. Le doigt ressort donc parfaitement net et exhale très rapidement un agréable parfum de fruits rouges, bien loin des odeurs habituelles de dissolvant.

Bourjois_dissolvant_miraculeux (2)Bourjois_dissolvant_miraculeux (3)

Bref, le Dissolvant miraculeux est vraiment un dissolvant que je prends plaisir à utiliser et qui a vraiment révolutionné, selon moi, le démaquillage ongulaire.

Copyright © 2013 “Futile parenthèse” by LadyMilonguera

About LadyMilonguera

  1. Vanoise30 mai 2013, 21 h 20 min

    Merci pour l’info, je ne connaissais pas ce dissolvant!
    J’aime beaucoup ton idée de blogs multiples traitant de divers sujets.
    Je te suivais déjà (souvent incognito d’ailleurs) sur tes deux blogs de voyage et de cuisine, alors longue vie à tes nouveaux blogs!

    Reply
    • LadyMilonguera30 mai 2013, 21 h 41 min

      Merci beaucoup. Ta fidélité me touche énormément. Bonne soirée.

      Reply
  2. Aurelia5 juin 2013, 12 h 19 min

    MOi ca fait pleins de bouloche après!! kkniaaaagRRR

    Reply
  3. Sweety_Mely13 juin 2013, 21 h 51 min

    C’est vrai que ces bains sont de vrais petits miracles !

    J’ai ris en lisant ça :
    « […] et de mon père qui ne réprimait jamais un : » Ca pue ton truc !!! Tu peux pas faire ça ailleurs ? »  »

    Exactement la même phrase sortant de la bouche de mon père résonne encore dans ma tête ! 🙂

    Bises
    Mélinda
    Sweety_Mely Articles récents…Du néon et des arabesquesMy Profile

    Reply
  4. gigi-de-catalunya24 juillet 2013, 15 h 44 min

    J’achète le mien en Espagne,je ferai certainement un post pour les catalanes qui me suivent et pour les touristes dans le coin. Je le paie 2€50 et il est top!
    Bisous
    gigi-de-catalunya Articles récents…Color Club bon planMy Profile

    Reply

CommentLuv badge